Actualités

15.09.2014

|

L’amélioration des services financiers pour les pauvres grâce aux données numériques

Il y a quelques années, nous avions peu de données numériques, particulièrement celles en temps réel, sur la vie et les comportements des populations pauvres. Cependant, avec la diffusion et l'adoption des téléphones mobiles, il existe maintenant des milliards de dispositifs de production de données dans les marchés émergents.

Comment l’analyse des données peut améliorer les services financiers pour les pauvres ?

Les données mobiles peuvent servir de base solide pour enregistrer des informations fiables sur la vie des populations pauvres. Et, lorsqu'elles sont combinées avec d'autres sources telles que le satellite, les données bancaires ou agricoles, elles sont capables de supporter des applications analytiques puissantes.

En effet, les données ont toujours été un élément essentiel de la prestation de services financiers. Les fournisseurs et assureurs utilisent l’information démographique et géographique afin de savoir quel segment du marché cibler; les prêteurs peuvent utiliser quant à eux le revenu, les antécédents de crédit, l’âge et d’autres facteurs pour porter un jugement sur le crédit.

Ces informations, souvent récoltées par papier sont difficiles à agréger et à vérifier, c’est pourquoi le développement d’autres formes de collecte d’information en tant réel, comme les données mobiles, permettra d’améliorer la compréhension de la vie des pauvres et dans le même temps leurs services financiers.

Les applications analytiques qui se développent, permettent de rassembler des données provenant de différentes sources, d’analyser les tendances avec de nombreuses variables, d’aider à déduire des habitudes financières et d’autres aspects du comportement des utilisateurs.

Ces analyses avancées pourront avoir un impact sur les services financiers pour les pauvres :
- La simplification des processus d’activation
- L’accélération de l’adoption de produits par la clientèle
- L’amélioration de l’offre de services mobiles
- Le renforcement de la détection des fraudes et des systèmes de surveillance
- La connaissance des données clés dans la conception de produits

Quels sont les prochaines étapes et défis à relever ?

Pour utiliser et exploiter ces données numériques de la manière la plus bénéfique pour les populations pauvres, nous devons commencer à relever les défis importants comme par exemple faire preuve de créativité pour trouver de nouvelles sources de données dans les environnements limités, trouver des modèles qui permettent un meilleur partage des données ou encore assurer une protection adéquate pour les clients.

Il s’agit également de créer des normes et réglementations relatives à la protection des données sensibles afin que de telles applications puissent se développer dans le respect des utilisateurs.

Si tous ces éléments peuvent être réunis, les services financiers intéressants et les innovations suivront et contribueront à améliorer la vie des pauvres.

Sources : CGAP Article Blog, CGAP Article Blog 2

Tags : données, mobiles, service financiers, pauvres, information numérique, applications analytiques, MicroWorld