Actualités

12.06.2013

|

PIERRE-CHARLES

|

Les transferts d'argents via les IMF: une réalité?

Outre l’activité principale des Institutions de MicroFinance (IMF) qui est de proposer des microcrédits à leur clients, ces dernières ont vu leurs produits bancaires se diversifier au cours des dernières années.

Par exemple, certaines IMF partenaires de MicroWorld proposent à leurs clients différents types de produits tels que SAMIC proposant de la micro-épargne ou encore Microcred Sénégal de la micro-assurance (voir article détaillé sur le sujet). Aujourd’hui nous nous intéresserons plus particulièrement à un nouveau service proposé par les IMF: les services de transferts d’argents.

Le transfert de revenus est aujourd’hui devenu beaucoup plus pratique et peu onéreux:

  • Les banques peuvent recevoir des virements internationaux à partir du moment où elles font parties de systèmes internationaux de transferts de type SWIFT. Le code SWIFT est un format standard du Code d’Identification des Banques (BIC) et il est utilisé dans les opérations bancaires et financières pour les transferts d’argent de compte à compte.
  • Les leaders spécialisés du transfert de fonds type Western Union ou MoneyGram offrent des solutions souvent plus adaptées. Il s’agit pour celui qui reçoit l’argent de le récupérer très rapidement, en liquide et sans avoir à posséder un compte bancaire. Ces services restent cependant assez chers.
  • Selon les clients, les critères essentiels d’un bon service de transfert sont la sécurité, la confidentialité, la distance (est-il possible d’envoyer l’argent jusqu'au village désiré?).
    C’est ainsi que les IMF de par leur proximité avec les destinataires des transferts de fonds ont un rôle majeur à jouer dans cette activité:

  • Pour ceux qui recevront l’argent, il s’agit d’un service mieux adapté avec des coûts de transaction (transport, temps perdu) plus faibles.
  • Pour l’IMF, c’est une source de revenus qui n’engendre pas de risques et qui n’alourdit pas ses besoins de financements.
  • Cela permet ainsi à l’Institution de MicroFinance (IMF) de fidéliser ou de conquérir une nouvelle clientèle.
  • Les services de transfert d’argent sont donc de plus en plus considérés par les IMF comme un marché potentiel. Ces services sont alors une opportunité d’offrir un nouveau produit potentiellement rentable.
    Cependant les IMF ne sont pas obligatoirement les mieux placées pour gérer ce genre de services. En effet celles-ci disposent de réserves de capital limitées ainsi que des liens limités aux réseaux internationaux. Certains produits peuvent cependant s’avérer pertinents pour les IMF à savoir les services de transferts nationaux plutôt qu’internationaux.

    Pour les IMF, la façon la plus simple de s’introduire sur le marché serait de s’allier avec un acteur spécialisé du secteur (Western Union par exemple). C’est le cas pour certaines de ces institutions qui servent d’agent pour ces opérateurs internationaux de transfert d’argent.

    Les IMF ont donc un rôle positif à jouer en tant qu’intermédiaires financiers. Ces services de transferts d’argents s’avèrent bénéfiques à ceux victimes de l’exclusion bancaire et permettent de financer des activités à long terme.

    Source:
    CGAP

    Tags : MFI, microcredit, microfinance institution, transferts d'argent, MicroWorld