Actualités

10.07.2013

|

PIERRE-CHARLES

|

Vers la fin de la pauvreté ?

Depuis le mois de juin et jusqu'à la fin de l’année, les représentants des gouvernements et quelques organismes internationaux se réunissent afin d’établir les prochains Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) visant à réduire la pauvreté.

Harry Truman déclarait en 1949 que « plus de la moitié des personnes dans le monde vivent dans des conditions proches de la misère ». Aujourd’hui leur nombre a diminué de moitié en proportion par rapport à la population totale dans les pays en développement, passant de 43% à 21% soit une diminution de près d’1 milliard de personnes.

Récemment, plusieurs représentants d’états et certains organismes internationaux se sont réunis pour définir la nouvelle liste d’Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) mis en place en septembre 2000 et qui expireront en 2015.
Leurs objectifs seront de trouver un moyen de réduire d’un milliard encore le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté d’ici 2030.

Les prouesses des OMD visant à réduire la pauvreté furent impressionnantes. Malgré que certains objectifs tels que la diminution de la mortalité infantile par ¾ ou bien de la mortalité infantile par 2/3 ne seront pas atteints, l’objectif de réduire la pauvreté de moitié entre 1990 et 2015 fut atteint 5 ans plus tôt.

Cependant les OMD ne sont pas les seuls responsables de cet effort, le capitalisme ainsi que le libre-échange ont permis à l’économie de croître conduisant à une diminution de la pauvreté. Aussi, les taux de pauvreté ont commencé à s’effondrer vers la fin du 20ème siècle, dû au fait que la croissance des pays en développement s’est accélérée, passant d’une croissance moyenne annuelle de 4,3% en 1960-2000 à 6% en 2000-2010.

La Chine (n’ayant jamais montré un intérêt pour les OMD) est responsable à elle-seule des ¾ de ces efforts. Son économie a connue une croissance si importante que malgré une augmentation des inégalités, l’extrême pauvreté tendait à disparaître passant de 84% en 1980 à 10% aujourd’hui.

Toutefois, il apparaît aujourd’hui plus difficile qu’autrefois de réduire le nombre de pauvres d’un milliard supplémentaire. En effet, l'expérience de la Chine en matière gouvernementale serait plus délicate à réitérer dans des pays comme l'Inde ou l'Afrique, qui sont les deux prochains défis de ces OMD. De plus, il apparaît plus difficile de sortir des gens de la pauvreté au dessus du seuil critique d’1,25$ par jour car cette population a diminué avec les années.

La prudence est donc de mise mais ce but pourrait être atteint si les pays développés continuent à maintenir la croissance qu’ils entretiennent depuis 2000. De plus, si les pays les plus pauvres ne sont pas mis de côté et si les inégalités ne tendent pas à augmenter, l’extrême pauvreté dans les pays en développement pourrait passer de 16% à 3% en 2030.

Avec MicroWorld, il vous est possible de contribuer à réduire la pauvreté en finançant l’un des projets de nos micro-entrepreneurs afin que celui-ci puisse démarrer son activité ! (Voir tous les projets)

Source : Economist.com

Tags : pauvreté, microfinance, MicroWorld, micro-entrepreneurs, OMD